Anita Blake, l'Exécutrice de Vampires...
Avis aux membres !

5 novembre 2010 : la FAQ relative au forum a été mise à jour. Pensez à y jeter un œil avant de poser une question sur le forum.

Et si ta présentation tu n'as pas encore fait, dis toi bien qu'il serait temps d'y penser...

Bonne journée !


Literrature, vampires, bit-lit
 

Partagez | 
 

 Real Humans (ÄKTA MÄNNISKOR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Viohlence
maître vampire
maître vampire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2942
Age : 39
Localisation : juste derrière toi mhouahahaha
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Real Humans (ÄKTA MÄNNISKOR)   Mar 26 Mar 2013, 11:36


Dans un monde proche du nôtre, les hubots (human robots) ressemblent à s’y méprendre aux êtres humains qu’ils remplacent dans les tâches domestiques. Une cohabitation qui engendre des relations complexes et des émotions contrastées, entre amour et haine, alors que certains humanoïdes rêvent d’émancipation.
Assistance aux personnes âgées, aide aux devoirs, tâches domestiques : ces employés modèles sont serviables et corvéables à merci. Mais leur étrange présence engendre des émotions contrastées parmi les humains.
Plébiscités par certains, ils suscitent une hostilité croissante chez d’autres, d’autant que la frontière entre êtres vivants et machines s’estompe, a fortiori quand l’amour s’en mêle.

Comme je n'ai pas encore vu cette série, je vous propose cet avis, trouvé sur le net, et que j'ai bien aimé.

Cette nouvelle série suédoise qui sera diffusée sur Arte dès début avril commence de manière vraiment étonnante, au delà du fait qu'il est vraiment agréable de suivre une série ambitieuse qui parle une autre langue que l'anglais ou le français. Celle-ci se déroule en Suède, dans un futur vraisemblablement proche mais indéterminée. Les gens vivent à peu de choses près comme nous vivons aujourd'hui, sauf que la technologie robotique a avancé de manière conséquence. Dans le présent du récit, donc, chacun a la possibilité d'avoir son Hubot. Un robot d'apparence humaine (qu'il est très difficile de distinguer d'avec un humain) créé pour effectuer les tâches humaines que ces derniers réfutent à accomplir : ménage, et tâches ménagères diverses, assistance à personnes âgées, etc.
Sauf qu'il est bien évidemment possible de les trafiquer et de les transformer en jouets sexuels. Une bande de types un peu chelou, qui tient un bordel à hubots, peut les transformer à loisir contre quelques billets. Mais une fois transformés, les hubots perdent de leur docilité et sont parfois incontrôlables.
Parallèlement à ça, la série propose aussi de suivre une bande de hubots "affranchis" qui tentent de survivre seuls. Ils vont jusqu'à tuer des humains pour entrer chez eux et se recharger (ils ont une prise sous l'aisselle et un port usb dans le coup). La série s'attache beaucoup à cette poignée de renégats. De nombreux flashes-back nous apprennent qu'ils ont été créés directement par l'inventeur des hubots (ils sont les premiers) suite à un traumatisme personnel. Ils sont peut-être ceux qui libéreront l'ensemble des hubots pour en faire des citoyens comme les autres ou, au contraire, ceux qui annoncent leur chute et la destruction de leur "race".
Voilà en gros ce que propose cette nouvelle série dont la première saison se compose de 10 épisodes d'une heure. La première partie (6 épisodes en gros) est absolument excellente, originale, bien écrite, parfois drôle, dérangeante... On a l'impression d'être quelque part entre "Les Revenants" (dans le fait d'accepter un corps étranger au milieu des humains, et de vivre avec, avec tout le décalage que ça peut entrainer) et le meilleur côté de "Battlestar Galactica" (des robots à apparence humaine dissimulés au milieu des hommes et qu'il est bien difficile à identifier). Ces 6 épisodes sont réussis car ils sont envisagés de manière simple, domestique, et jouent des légers décalages d'avec le réel.
Malheureusement, la fin de série sombre dans le spectaculaire ou le grandiloquent ou l'explicatif et creuse le sillon "aventure". Le problème c'est qu'on s'en fiche un peu, que ça se met à ressembler à une médiocre série américaine et que ça perd beaucoup de son originalité.
Bon, ça se regarde jusqu'au bout quand même, mais j'ai peur que la seconde saison suive ce filon.
Quoiqu'il en soit, c'est tout de même une série à découvrir, ne serait-ce que pour cette première partie très originale et réussie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gothicia
maître vampire
maître vampire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4298
Age : 40
Localisation : ici et là-bas
Date d'inscription : 10/10/2011

MessageSujet: Re: Real Humans (ÄKTA MÄNNISKOR)   Mar 26 Mar 2013, 21:32

cette série m'a l'air très bien, j'aime bien le sujet qui porte sur les robots, le résumé m'a donné envie, je pense que je vais me laisser tenter merci Vioh. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Real Humans (ÄKTA MÄNNISKOR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anita Blake, l'Exécutrice de Vampires... :: †- Nos Critiques - † :: Critiques des Séries TV-
Sauter vers: