Anita Blake, l'Exécutrice de Vampires...
Avis aux membres !

5 novembre 2010 : la FAQ relative au forum a été mise à jour. Pensez à y jeter un œil avant de poser une question sur le forum.

Et si ta présentation tu n'as pas encore fait, dis toi bien qu'il serait temps d'y penser...

Bonne journée !


Literrature, vampires, bit-lit
 

Partagez | 
 

 Le Retoucheur - Dmitri Stakhov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chouquette
maître vampire
maître vampire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1498
Age : 24
Localisation : Ardèche
Emploi : Etudiante
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Le Retoucheur - Dmitri Stakhov   Ven 09 Déc 2011, 16:31

Couverture :

Hebergeur d'image

4e de couverture :

En URSS, le "retoucheur" effaçait les ennemis en disgrâce des photographies officielles. Mais quand la retouche précède l’exécution, le retoucheur n’a plus qu’à "s’effacer" pour ne pas, à son tour, être "rectifié"… Un thriller mystique qui illustre à merveille les récentes révélations de Wikileaks sur le régime mafieux de Vladimir Poutine !

Avis personnel :

Heinrich Miller, le héros de ce roman, a été élevé seul par son père dans un milieu très masculin et n'a eu que très peu de contacts avec les femmes durant son enfance. Hormis une. Liza. Son amour de jeunesse qu'il n'oubliera jamais et qui revient sans cesse dans le roman sous le personnage de Tania. Son père voulait qu'il soit ingénieur mais il a préféré se détourner de cette voie et suivre la vocation familiale et devenir photographe. Son père le met en garde dés le début du roman d'une manière assez étrange en lui disant que s'il se passe des choses étranges, il ne faudra pas qu'il vienne se plaindre à lui ni qu'il le considère coupable.
Mais que signifient donc ces paroles ?
Tout au long du roman on suit donc Heinrich Miller dans ses aventures et l'on découvre des choses avec lui. Son père travaillait pour les services secrets et retouchait des photos avant que les personnages disparues de ces photos meurent... Coïncidence ou pas ? Là est toute la question. Heinrich ne comprend que tard que son père avait le "don" de faire disparaître à la fois des photos et de la vie des personnes en disgrâce et même des personnes tout court. C'est la cause de la mort de sa petite amie Lisa qu'il a poignardé accidentellement durant une bagarre après que son père l'ait effacé du négatif du photo.

On se retrouve donc plongé au coeur de la Russie actuelle où l'on jongle avec le passé et le KGB. C'est un thriller haletant que nous livre ici Dmitri Stakhov mais aussi un excellent roman très ancré dans la réalité et qui en plus d'être très prenant est aussi criant de réalisme.
Mais ce n'est pas tout ce qui fait la force probante de ce roman. Il y a tout ce qui se cache derrière cette histoire de retoucheur. En effet, il y a aussi le suspense, l'histoire d'amour entre Tania et Heinrich, toutes ses morts suspectes après que leurs photos aient été retouchées et puis il y a Koulaguine. Grand admirateur du travail d'Heinrich, il semble pourtant avoir beaucoup de choses à cacher et est un personnage très mystérieux. On ne découvre son secret qu'à la fin et quel secret ! Une véritable chute pour le lecteur car on peut dire qu'on s'attendait à tout sauf à ça !

Quant à la fin. Jamais je n'ai lu de fin aussi impressionnante et aussi émouvante. A moins d'avoir un coeur de pierre ou pas de coeur du tout cette fin après toute cette histoire ne vous laissera pas de marbre. Il s'agit d'une fin écrite d'une main de maître; d'une fin criante de réalisme et d'amour mais aussi de tristesse. Tellement d'émotions se mélangent quand on referme ce roman que l'on se dit "wouah". On ne sait qu'en penser et pourtant.. Pourtant on sait que tout est finit tout en se disant qu'il pourrait bien y avoir une suite. On imagine alors comment tout cela pourrait continuer.

Personnellement ce roman m'a beaucoup touché. Que ça soit par son travail d'écriture ou par son travail de recherche de l'histoire. On a l'impression en quelque sorte de lire le journal intime de quelqu'un, de lire ses pensées les plus secrètes et ses secrets les plus noirs. On partage tout avec le personnage : ses moments de bonheur, sa tristesse, sa détresse etc. C'est un thriller à l'ambiance parfois angoissante mais qui possède un fort suspense psychologique. Par ailleurs, c'est un roman qui touche particulièrement à l'histoire de la Russie et la présence de deux photos (avant/après) à la page 169 est un réel plus pour voir quel travail était accomplit sur les photos. De plus, l'auteur nous explique bien comment Staline faisait disparaître totalement les personnes tombés en disgrâce face à lui. On retrouve donc l'impitoyabilité du régime stalinien.
Tout cela sans parler du fait que le héros va perdre ceux qu'il aime, va être accusé de meurtre, va tuer des gens sans le vouloir etc. C'est un héros bien maltraité que nous avons là mais qui malgré tout continue d'avancer jusqu'à sa propre fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frozen-memories.1fr1.net
 
Le Retoucheur - Dmitri Stakhov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anita Blake, l'Exécutrice de Vampires... :: †- Les critiques de livres - † :: Général-
Sauter vers: