Anita Blake, l'Exécutrice de Vampires...
Avis aux membres !

5 novembre 2010 : la FAQ relative au forum a été mise à jour. Pensez à y jeter un œil avant de poser une question sur le forum.

Et si ta présentation tu n'as pas encore fait, dis toi bien qu'il serait temps d'y penser...

Bonne journée !



 

Partagez | 
 

 Prêtresses du sexe - Alexandre Lévine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lauraa
maître vampire
maître vampire


Féminin
Nombre de messages : 1895
Age : 23
Localisation : Entre Nathaniel & Asher...
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Prêtresses du sexe - Alexandre Lévine   Dim 25 Sep 2011, 12:08

Résumé : Dans une Antiquité partiellement imaginaire, des prêtresses servent et incarnent Welouma, la déesse du sexe et de la fécondité. Leur rôle est de se donner aux hommes, de jouir et d’enfanter. Un étranger, Cléaridas, arrive dans leur temple et s’immerge dans son ambiance orgiaque, où l’union avec le divin se fait par l’orgasme. Mais il tombe amoureux d’une prêtresse, Ilouwa, et il comprendra que les sentiments n’ont pas leur place dans cet univers. Bien plus, il verra l’ombre de la mort derrière le culte de la déesse.


Avis (quelques spoilers attention) :

Dès le début de son roman, Alexandre Lévine donne le ton et très vite, nous comprenons l’ambiance dans laquelle il souhaite nous emmener. Une ambiance où se mêle sexe, violence et plaisir. Nous suivons l’arrivée du protagoniste de l’histoire, nommé Cléaridas, ainsi que son entrée dans le temple de Welouma, déesse incarnant le sexe et la fécondité. Le jeune homme souhaite rejoindre le Temple afin de vivre une expérience unique en son genre, pendant une période de six mois, durant laquelle il va se livrer au plaisir avec les prêtresses servant Welouma, ainsi que leurs servantes. Cléaridas se voit désigner une Handai, la magnifique Ilouwa, avec qui il devra passer ses nuits et tenter de l’enfanter. Sur le principe, c’est donc une vie de jouissance permanente.

Seulement plusieurs ombres au tableau se dessinent lorsque Cléaridas tombe amoureux de la belle Ilouwa et que la jalousie et la colère se mêlent dans son esprit. En effet, Cléaridas ne peut plus vivre sans sa belle prêtresse et a du mal à concevoir qu’elle puisse être la femme de tous les hommes. Entre plaisir et sorties or du Temple, (où Cléaridas se prend d’affection pour une future prêtresse de quatorze ans) entre intrigues amoureuses et expériences multiples, Cléaridas se questionne. Qu’arrivera-t-il à Ilouwa lorsqu’elle aura atteint sa vingtième année sans être parvenue à rendre grâce à la déesse, autrement dit, à tomber enceinte ? Qu’arrivera-t-il s’il ne peut fuir avec sa belle. Tant que questions qui restent sans réponses et qui révèlent les tréfonds du culte de la Déesse. Un culte en apparence délicieux mais qui emprisonnent et empoisonnent les âmes.

L’écrire d’Alexandre Lévine est très fluide, sans fioritures et il n’hésite pas à parler crument. Ses descriptions sont toujours poussées, parfois trop, ce qui explique qu’on ne peut s’empêcher de sourire devant l’incongruité de certaines situations ou la vulgarité de certaines paroles. C’est un roman écrit par un homme, qui révèle tous leurs fantasmes : La femme au service de tous les hommes, qui est entièrement dévouée, qui ne peut vivre sans recevoir l’amour d’un homme, toujours « opérationnelle ». C’est assez caricatural et c’est pourquoi il est difficile pour le sexe féminin d’y adhérer pleinement. Toutefois, le roman se laisse lire avec facilité même si certaines situations peuvent heurter notre sensibilité comme la relation assez spéciale qu’une prêtresse entretient avec sa fille (elle-même destinée au Temple). Cela remet en question certains fondements et on ne peut s’empêcher de se poser la question « Et si c’était vrai ? ». Cela est assez « choquant » pour notre monde occidental, aux valeurs judéo-chrétiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea18
maître vampire
maître vampire


Féminin
Nombre de messages : 1514
Age : 27
Localisation : Pas très loin de mon pc ou d'un livre...
Emploi : Etudiante à ses heures perdues...
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Prêtresses du sexe - Alexandre Lévine   Dim 25 Sep 2011, 13:40

bah c'est de la fantasy érotique et on est dans un monde et une culture où tout cela est normal et il est clair que dans notre culture ça peut choquer. mais j'avais trouvé ce texte franchement bien, ce n'est pas que du sexe pour du sexe (le risque dans ce genre de livres) il y a quand meme une histoire et aussi une réflexion. ce livre ne laisse pas indifférent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauraa
maître vampire
maître vampire


Féminin
Nombre de messages : 1895
Age : 23
Localisation : Entre Nathaniel & Asher...
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Prêtresses du sexe - Alexandre Lévine   Mar 11 Oct 2011, 18:34

Je trouve que la réflexion n'est pas assez poussée justement. J'aurai aimé une thèse plus aboutie sur le mélange sexe/religion et ce que cela implique dans la vie des gens. Car la 4ème de couverture indique clairement une réflexion de ce style et je trouve que c'est vite balayé dans le roman. Mais bon, après tout ce n'est qu'une histoire, pas un essai philosophique. Mais là encore, mener une réflexion correctement traitée à son terme est toujours "appréciable". Bref, je suis d'accord, il ne laisse absolument pas indifférent. Mais il reste spécial, on voit que c'est un homme qui a écrit ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prêtresses du sexe - Alexandre Lévine   Aujourd'hui à 07:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Prêtresses du sexe - Alexandre Lévine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anita Blake, l'Exécutrice de Vampires... :: †- Les critiques de livres - † :: Fantasy, SF, horreur et fantastique-
Sauter vers: